Skip to main content

Village Agroécologique

Sur le Village, nous sommes plein d'ambition et nous voulons conjuguer synergie, résilience et humilité…

Parce que l’agroécologie remet l’humain au cœur de la production agricole et permet aussi d’être plus autonome économiquement, il est nécessaire de dépasser le principe de “un problème = une solution” – autrement dit, une agriculture de recettes où l’agriculteur est l’exécutant d’un système conçu par d’autres. Au contraire, puisque l’agroécologie est une agriculture de la complexité qui ne fonctionne que grâce au savoir-faire de l’agriculteur et à ses capacités d’observation, de réflexion, d’adaptation et d'anticipation, il faut comprendre le sol et tout l’écosystème qui l’entoure, comme un système complexe qu’il convient aborder dans sa globalité. C'est pourquoi, pour créer un agroécosystème productif et durable, il est indispensable de comprendre la complexité du vivant, d’où la nécessité de remettre de la science et, surtout, de l’agronomie, dans l’agriculture.

Le questionnement comme pilier de l’innovation.
Dans le même ordre d’idée, l’agroécologie est perçue comme une agriculture qui invite à se remettre constamment en question. Fondée sur une forte démarche d’expérimentation, rien n’y est jamais acquis puisqu’il faut s’adapter en permanence aux conditions changeantes de la nature. L’objectif de l’agriculteur n’est ainsi plus de trouver ce qui marche, mais de rendre son agroécosystème suffisamment résilient pour qu’il puisse être productif même dans des conditions changeantes. Faire naître un équilibre productif de l’instabilité du vivant : l’agroécologie impose une certaine forme d’humilité face à la nature. Ce n’est pas une posture facile et, pourtant, l’accepter est non seulement la condition de son autonomie, cela peut aussi apporter une certaine forme de sérénité à l’agriculteur.

stand C05 & C06

Matthieu Archambeaud

Matthieu Archambeaud, Directeur scientifique du Village Agroécologique, Président d'Icosystème, forme et conseille les agriculteurs depuis plus de 15 ans à la mise en œuvre de l’agroécologie, aussi bien en agriculture de conservation des sols, qu’en agriculture biologique, qu’en viticulture ou en maraîchage.

Matthieu Archambeaud

Semis sous couverts

Espace robot


Partenaires fondateurs

Créées dans les années 1950 dans la continuité de l’hebdomadaire la France Agricole, les Éditions France Agricole sont dédiées au monde agricole, à la nature, à l'environnement et à la ruralité. Elles possèdent plus de 250 ouvrages de référence, principalement techniques, scientifiques et pratiques pour accompagner les agriculteurs dans leur profession et leur quotidien.

Convaincue que l’expertise et le savoir-faire de ses auteurs peuvent bénéficier aux agriculteurs par le biais d’autres formats, la maison d’édition développe depuis 2014 le Village Agroécologique au sein d’INNOV-AGRI.

Toutes nos collections sont principalement dédiées aux pratiques agricoles de régénération. 

ICOSYSTEME accompagne la transformation des systèmes agricoles vers la durabilité en proposant des formations innovantes en agroécologie pour les professionnels des filières agricoles et alimentaires, en France et à l’international.

Avec une approche scientifique et pragmatique, ICOSYSTEME propose des formations pédagogiques et techniques d’excellence, digitales et mixtes présentielles.

ICOSYSTEME, c’est la force d’un réseau d’experts reconnus pour leur expérience de terrain et de l’agroécologie depuis plus de 20 ans.


L'information en continu

[Reportage] Depuis 2018, C. Lexteriat (36) a choisi le semis direct sous couvert

Au détour d'un tour de plaine entre agriculteurs, Cédric Lexteriat nous présente son exploitation et sa transition vers le semis direct sous couvert. La chimie reste un levier important mais le producteur de l'Indre travaille à la construction d'un système plus résilient pour limiter son usage.

Lire la suite

[Projet Sol’iflore] En sans labour, les couverts végétaux peuvent-ils aider face aux adventices ?

Quelle place jouent les couverts végétaux d’interculture dans la concurrence aux adventices ? Le projet Sol’iflore que conduit l’Apad cherche à observer comment ils pourraient contribuer à se passer de glyphosate en agriculture de conservation des sols. Les premiers résultats sont à prendre avec précaution.

Lire la suite

[Agriculture régénérative] Vivescia compte accompagner 1000 agriculteurs dans leur transition d'ici 2026

« Tout commence ensemble », c'était la signature du programme Transitions, lancé par Vivescia en septembre dernier, lors de la Foire de Châlons. L’objectif de la coopérative : embarquer les filières végétales et céréalières de l’amont à l’aval dans la transition agricole, pour faire face au changement climatique et aux défis de l’alimentation pour demain. Retrouvez les témoignages des différents acteurs du programme sur le sujet.

Lire la suite

[Témoignages] Semis direct, à dents ou à disques ? Les conseils de quatre agriculteurs

Réunis par AgroLeague, groupe spécialisé dans l’agriculture de conservation des sols, les exploitants ont fait part de leur riche expérience. (Article publié initialement le 20 octobre 2023)

Lire la suite

[Reportage à la Ferme de Saint-Lubin (95)] Une démarche engagée vers l’agriculture de conservation des sols depuis 15 ans

Frédéric Rémy s’est installé en 2008 en tant que chef de cultures à la Ferme de Saint-Lubin (Val-d’Oise). Face à des soucis de fertilité du sol et de gestion des graminées, il entame, dès son arrivée, une transition progressive de l’exploitation vers l’agriculture de conservation des sols. (Article publié initialement le 4 août 2023)

Lire la suite

[Pratiques culturales] Comment réussir sa transition vers l’agriculture de conservation des sols ?

Vous vous intéressez à l’agriculture de conservation des sols ? Mais comment se lancer ? Quelles sont les étapes clés pour réussir sa transition ? Tonio Pereira, spécialiste de ces questions à la chambre d’agriculture de Haute-Marne nous livre ses conseils. (Article publié initialement le 23 juin 2023)

Lire la suite

[] Augmenter le taux de matière organique du sol pour gagner en résilience

Les matières organiques (MO) des sols, qui remplissent de nombreuses fonctions agronomiques, sont des alliées des systèmes cultivés.

Lire la suite

[] « Je fais de la double culture de méteil et maïs en ACS »

Dans le Lot, Guillaume Ratz a changé son système de culture et l’alimentation du troupeau en passant à l’agriculture de conservation des sols (ACS).

Lire la suite

[] Maîtriser l’agriculture de conservation en système betteravier

Dans l’Oise, François-Xavier Martel est passé progressivement en agriculture de conservation des sols (ACS) pour améliorer la fertilité de ses sols.

Lire la suite

[] Blé tendre : comment ajuster l’azote en ACS ?

Arvalis a creusé le raisonnement des apports azotés sur blé tendre dans le cas spécifique de l’agriculture de conservation des sols (ACS).

Lire la suite

[] Coup de gueule de l'Apad sur le Label bas carbone

L’association, qui promeut l’agriculture de conservation des sols (ACS), dénonce « la mauvaise foi » et « la rigidité administrative » des services de l’État sur la labellisation bas carbone.

Lire la suite

[] Réduction du travail du sol et herbicides, une équation complexe

Les systèmes d’agriculture de conservation des sols (ACS) sont plus utilisateurs d’herbicides que ceux qui travaillent le sol dans le réseau des fermes Dephy.

Lire la suite