Skip to main content

Village Renouvellement des Générations

  • L'EMPLOI

    L’agriculture compte plus de 700 000 actifs.
    La vision de notre filière se limite souvent à la vie des quelques 440 000 exploitantes et exploitantes agricoles. Mais on oublie les 260 000 salariés agricoles qui oeuvrent chaque jour.
    L’agriculture offre de nombreuses perspectives d’emploi et de carrières avec plus de 90 métiers différents et des niveaux de poste allant du salarié saisonnier au statut cadre de chef de culture ou régisseur d’entreprise.

    Comme pour les exploitants agricoles, la moitié des salariés va partir en retraite sous 15 ans.
    Le renouvellement de ces quelques 130 000 personnes en France est une nécessité pour le maintien d’une agriculture performante.

    Le recours à la main d’œuvre salariée par les entreprises agricoles ne répond pas seulement un problème de volume de travail.
    L’agriculture d’aujourd’hui, plus moderne, plus technique, plus administrée, est aussi plus exigeante en compétences.
    Le développement des exploitations agricoles, et l’intégration des nouvelles méthodes et technologies, se fait grâce à l’apport de savoirs-faires et à l’engagement des salariés.
    Devenir salarié agricole, c’est prendre pleinement part la transformation de notre agriculture et de notre alimentation.

    Quelles que soit ses aspirations, il y un poste qui nous correspond.
    Production Végétale ou élevage, productions annuelles ou pérennes, agriculture conventionnelle ou labellisée, sont autant de voies d’épanouissement.
    Les compétences en commercialisation, en gestion administrative, en accueil et/ou en transformation de produits, sont aussi au cœur des attentes des agriculteurs

    Enfin, nous ne pouvons pas limiter le secteur agricole à la seule mission de production.
    Concessionnaires agricoles, distributeurs de fournitures, organismes de conseil et de gestion, banques ou assurances spécialisées, recherchent activement leurs futurs collaborateurs.

  • LA FORMATION

    Le secteur agricole dispose d’une filière de formation professionnelle reconnue, proposant des formations du BEP au Masters, en continue, en alternances ou pour adultes.

    Avec un réseau de 806 lycées d'enseignement général, technologique et professionnel, 141 centres de formation d'apprentis (CFA), 412 centres de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA), et 18 centres d’enseignement supérieur, l’enseignement agricole se veut de proximité.

    Nous visons la performance et l’adaptation au travail.
    192 centres disposent d’une exploitation agricole pour des mises en situation de travail concrètes et efficaces. 37 centres sont équipés d’ateliers technologiques (transformation ou machinisme) à vocation pédagogique ou de centres équestres.

    L’agriculture formes plus de 215 000 élèves, étudiants et apprentis chaque année, dont 44% de femmes, avec un taux de réussite aux examens supérieur à 93%.
    85 % des diplômés trouvent un emploi dans les 3 ans qui suivent la fin de leurs études.

    L’enseignement agricole n’est pas réservé aux enfants issus du milieu agricole.
    Aujourd’hui, plus de 80% des apprenants viennent de milieux professionnels différents.
    Ils trouvent un enseignement de qualité, dans des structures à taille humaine, offrant une importante variété de cursus, technique ou généralistes.

    La formation professionnelle continue pour adultes n’est pas en reste puisque près de 19% des entrepreneurs du vivant se forment chaque année pour acquérir de nouvelles compétences. Un taux plus élevé que celui des autres professions indépendantes. Plus de 2 000 organismes de formation œuvrent à la mise en place de formations de qualité répondant à vos préoccupations terrain.

  • L'ENSEIGNEMENT

    L’enseignement agricole, un acteur majeur de l’accompagnement des transitions et du renouvellement des générations.

    Souveraineté alimentaire, renouvellement des générations, accompagnement des transitions, développement de nouvelles pratiques agro-écologiques permettant de lutter contre les changements climatiques, réponse aux attentes de la société notamment dans les domaines de la sécurité sanitaire et de la qualité des aliments, gestion équilibrée des productions agricoles et des espaces naturels, vie des territoires, réponse aux besoins des professionnels, adaptation à l’évolution des métiers...l’enseignement agricole est au cœur de ces défis et y prend toute sa place.

    Les concertations organisées début 2023 par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire en vue de préparer le pacte et la loi d’orientation et d’avenir agricoles (PLOAA) ont permis d’échanger sur ces thématiques.

    Elles concernent pleinement celles et ceux qui travaillent aujourd’hui et travailleront demain dans les domaines de l’agriculture.

    Il s’agit des jeunes, inscrits dans un cursus scolaire de l’enseignement agricole, des jeunes en réflexion sur leur projet professionnel, mais également des personnes en reconversion professionnelle.

    S’attacher à valoriser ces métiers et les formations qui y préparent, s’attacher à les rendre attractifs à un nombre plus important de postulants sont des objectifs stratégiques pour que la France reste en capacité d’assurer sa souveraineté alimentaire avec une production de qualité et respectueuse des normes agro-environnementales.

    Dans les établissements de l'enseignement agricole, les apprenants bénéficient d'un encadrement de proximité avec des équipes investies sur leurs missions et qui ont à cœur de révéler et faire s’épanouir les potentiels. Les équipes disposent de tous les équipements techniques et innovants nécessaires à l’accomplissement de ces missions.

    L’enseignement agricole, une offre de formations complète et riche

    ** des voies de formation adaptées au profil et au projet de chacun
    Pour construire un parcours de formation qui correspond à chacun, l’Enseignement Agricole offre différentes voies pour réussir ses études et son insertion sociale et professionnelle : formation scolaire, formation par apprentissage, formation tout au long de la vie, validation des acquis de l’expérience.

    de la 4° au diplôme d’ingénieur

    • l’enseignement agricole accueille des collégiens en 4° et 3° de l’enseignement agricole pour découvrir les secteurs d’activités professionnels
    • l’enseignement agricole offre un parcours de formation générale et technologique conduisant au Baccalauréat Général ou technologique Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant
    • l’enseignement agricole propose des formations professionnelles conduisant à l’obtention d’un diplôme qualifiant, Certificat d’Aptitude Professionnel Agricole- CAPa, Bac Professionnel, Brevet de Technicien Supérieur agricole - BTSa ainsi que des certifications de spécialisation et des Licences et Master Professionnels
    • l’enseignement agricole, c’est également les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles - CPGE et les écoles publiques et privées de l’enseignement supérieur long - ingénieur agronome, ingénieur de l’agro-alimentaire, vétérinaire, paysagiste

    ** Des formations dans des secteurs d’activité variés
    L’enseignement agricole dispense des formations qui couvrent un large champ de compétences et de secteurs d’activité

    • production agricole : animale, végétale, horticole, viticole
    • équipements pour l’agriculture: conduite et entretien de machines, gestion de chantiers mécanisés, gestion des équipements,
    • aménagement de l’espace et gestion de l’environnement: aménagements paysagers, gestion forestière, gestion et protection de l’environnement, gestion et maîtrise de l’eau, gestion de la faune,
    • transformation des productions: agro-alimentaire, laboratoires, analyse
    • commercialisation des produits frais et transformés,
    • services: services aux personnes et aux territoires, développement et animation des territoires ruraux,
    • activités hippiques: élevage, soins et entrainement.

    **Avec le plan « enseigner à produire autrement », l’enseignement agricole est au cœur du projet agro-écologique
    L’enjeu est de former les agriculteurs de demain à produire plus durablement et plus efficacement. 
    Les exploitations agricoles des établissements d’enseignement agricole occupent une place majeure dans ce dispositif en tant qu’outils de démonstration, d’expérimentations et de valorisation pédagogique. Elles sont un maillon central entre les jeunes, les enseignants, les acteurs du territoire, la profession agricole et la recherche.