• Panorama agroécologie

AGROÉCOLOGIE & ÉLEVAGE

De tout temps l’élevage a été complémentaire des cultures et a contribué à l’équilibre des systèmes agricoles. Force de travail, fourniture du fumier (alors seul engrais disponible), valorisation des sous-produits de l’exploitation ou des zones non-cultivables et même contrôle de bioagresseurs par le pâturage d’adventices avant leur montée en graines (sur jachères ou repousses) ou consommation d’insectes nuisibles (élevage avicole de plein air...) : les animaux ont toujours eu un rôle essentiel au sein des systèmes agricoles. L’agroécologie redécouvre ces vertus, les adapte au monde moderne et surtout fait évoluer ces pratiques en s’appuyant sur les avancées de la recherche. C’est pourquoi l’intégration de l’élevage au sein de systèmes productifs diversifiés est un atout incontestable pour développer des exploitations autonomes et résilientes.

Présent pour la première fois sur le Village Agroécologique, le Pôle élevage vous permettra de parfaire vos connaissances à travers des conférences et ateliers autour de thèmes aussi innovants et variés que le Pâturage Tournant Dynamique, l’intégration de l’élevage en système céréalier, les volailles de plein air et poulaillers mobiles, ou encore les dérobées fourragères pour l’alimentation du troupeau.

Franck BAESCHLER

Spécialiste de l’intégration de l’élevage en grandes cultures

Alors conseiller grande cultures recherchant comment améliorer la qualité et la fertilité des sols, Franck s’intéresse à l’agriculture de conservation puis à l’élevage. Aujourd’hui installé, il expérimente les synergies entre agriculture de conservation et élevage bovins / ovins pour augmenter la résilience des systèmes de cultures, tout en poursuivant son travail de conseil.

Mathieu BESSIERES

Spécialiste du Pâturage Tournant Dynamique

Après un voyage en Nouvelle-Zélande où il découvre que l’on peut penser le pâturage autrement, Mathieu expérimente avec d’autres techniciens de nouvelles pratiques adaptées aux systèmes d’élevage français, qu’ils appelleront par la suite Pâturage Tournant Dynamique. Il œuvre aujourd’hui au sein de Rhizobium, un organisme créé avec son frère pour former les éleveurs à cette pratique en constante évolution.

Pour aller plus loin sur l'élevage

Partenaire du Village

POUR UNE AGRICULTURE DU VIVANT

POUR UNE AGRICULTURE DU VIVANT

Créé au printemps 2018, le mouvement Pour une Agriculture du Vivant a pour objectif d’accélérer la transition agricole et alimentaire vers l’agroécologie. Il s’appuie sur l’expérience des pionniers de la fertilité des sols, qui, depuis des décennies produisent tout en protégeant la planète et la santé de ses habitants. Il s’agit aussi bien d’agriculteurs en agriculture de conservation des sols, en agroforesterie ou en agriculture biologique.

Le mouvement, porté par une association loi 1901 fédérant l’ensemble des acteurs de la transition, met en place le cadre collectif d’action et de responsabilités de chaque acteur et co-construit avec eux les outils pour remplir sa mission principale : faire évoluer les filières, courtes ou longues, depuis les producteurs jusqu’aux transformateurs, distributeurs et restaurateurs.

Il dispose de quatre leviers d’action :

  • Le développement du socle agronomique commun et open-source de l’agroécologie
  • La coopération et la structuration de filières agroécologiques
  • La pédagogie et l’acculturation aux enjeux du vivant
  • Le développement d’outils de financement adaptés à la transition vers l’agroécologie.

En mai 2020, le mouvement Pour une Agriculture du Vivant compte 42 entreprises adhérentes et plus de 500 agriculteurs membres.

En poursuivant votre navigation vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.