• Panorama agroécologie

AGROÉCOLOGIE & AGRONOMIE

Loin d’être un retour en arrière comme on l’entend parfois, l’agroécologie remet la science et la technicité au cœur de la production agricole et, en particulier, l’agronomie. C’est un changement de paradigme : il ne s’agit plus d’appliquer des recettes toutes faites, mais de comprendre l’ensemble des mécanismes biologiques présents sur une parcelle ou une exploitation et, à partir de là, développer des solutions innovantes pour « faire une agriculture efficace et respectueuse des hommes et de l’environnement ». Loin d’être passéiste, l’agroécologie est au contraire une démarche réfléchie exigeant des connaissances agronomiques – techniques et pratiques – très pointues.

Le Pôle Agronomie du Village Agroécologique vous permettra de rencontrer les meilleurs spécialistes et de découvrir des retours d’expériences d’agriculteurs qui ont mis en place des démarches telles que l’agriculture de conservation (couverts végétaux / semis direct / TCS), l’agroforesterie, l’agriculture biologique (sans herbicide / réduction des produits phytosanitaires) ou encore des pratiques valorisant la vie des sols, la biodiversité fonctionnelle, la faune utile ou les abeilles pour développer des systèmes agricoles résilients et productifs.

Matthieu ARCHAMBEAUD

Spécialiste des sols et de l’agriculture de conservation

Depuis une dizaine d’années, Matthieu forme et conseille agriculteurs et techniciens à la mise en œuvre de l’agroécologie. Contributeur de la revue TCS, animateur du site agriculture-deconservation.com et co-fondateur de la plateforme d’e-learning en agroécologie i-cosysteme, il a co-écrit deux livres aux Editions France Agricole : “Les Couverts Végétaux” et “Les Sols Agricoles”.

Danielé ORI

Spécialiste de l’Agroforesterie et Projets chez AGROOF

Originaire d’Italie, d’abord enseignant, Daniele change de métier lorsqu’il rencontre AGROOF, une SCOP qui accompagne le développement de projets agroforestiers partout en France. Aujourd’hui, sa principale mission est de coordonner et réaliser des formations (pour des agriculteurs, techniciens ou étudiants), ainsi que d’accompagner les agriculteurs et propriétaires terriens dans leurs projets agroforestiers.

Pierre ANFRAY

Spécialiste en biologie des sols

Suite à un cursus universitaire en agronomie et biologie végétale, Pierre créé le bureau d’études Agro-Logique en 2013 pour accompagner les agriculteurs dans leurs démarches agroécologiques centrées sur le sol. Sa ferme, créée il y a deux ans, sert de support d’études pour le suivi des mesures agroécologiques mises en place, le tout sans aucun emploi de produit phytosanitaire.

Joseph POUSSET

Spécialiste de l’agriculture naturelle

Agriculteur dans l’Orne, cela fait presque 40 ans que Joseph pratique l’agriculture naturelle en utilisant son exploitation comme “station d’expérimentation”; il est par ailleurs consultant et formateur. Aux Éditions France Agricole, il est l’auteur de “Engrais verts et fertilité des sols (2017, 4e éd.), “Traité d’Agroécologie” (2012), “Assolements et rotations” (2014) et “Agriculture sans herbicides” (2016, 2e éd.).

Axel DECOURTYE

Spécialiste des abeilles

Directeur scientifique et technique à l’ITSAP, l’Institut de l’Abeille, Axel étudie les relations entre les abeilles, les systèmes agricoles et les paysages. Dans son livre récent, “Les abeilles, des ouvrières agricoles à protéger” (Editions France Agricole), il montre comment le service de pollinisation apporté par les abeilles aux plantes cultivées améliore les rendements et la qualité des produits agricoles.

Pour aller plus loin sur l'agronomie

Partenaire du Village

POUR UNE AGRICULTURE DU VIVANT

POUR UNE AGRICULTURE DU VIVANT

Créé au printemps 2018, le mouvement Pour une Agriculture du Vivant a pour objectif d’accélérer la transition agricole et alimentaire vers l’agroécologie. Il s’appuie sur l’expérience des pionniers de la fertilité des sols, qui, depuis des décennies produisent tout en protégeant la planète et la santé de ses habitants. Il s’agit aussi bien d’agriculteurs en agriculture de conservation des sols, en agroforesterie ou en agriculture biologique.

Le mouvement, porté par une association loi 1901 fédérant l’ensemble des acteurs de la transition, met en place le cadre collectif d’action et de responsabilités de chaque acteur et co-construit avec eux les outils pour remplir sa mission principale : faire évoluer les filières, courtes ou longues, depuis les producteurs jusqu’aux transformateurs, distributeurs et restaurateurs.

Il dispose de quatre leviers d’action :

  • Le développement du socle agronomique commun et open-source de l’agroécologie
  • La coopération et la structuration de filières agroécologiques
  • La pédagogie et l’acculturation aux enjeux du vivant
  • Le développement d’outils de financement adaptés à la transition vers l’agroécologie.

En mai 2020, le mouvement Pour une Agriculture du Vivant compte 42 entreprises adhérentes et plus de 500 agriculteurs membres.

En poursuivant votre navigation vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur.